30/06/2016

Réaliser le zonage ATEX c’est analyser et classer les emplacements à risque d’explosion à partir des critères suivants (NF EN 60079-10-1 & 2):

GAZ, VAPEUR, BROUILLARD ET POUSSIERES :

  • Groupe de gaz (IIA, IIB, IIC).
  • Groupe de pulvérulent (IIIA, IIIB, IIIC).
  • I.E. et L.S.E.
  • Granulométrie.
  • Température d’inflammation pour classe de température (T1 à T6).
  • Masse moléculaire.
  • Pression de vapeur.
  • Source de dégagement.
  • Géométrie de la source de dégagement.
  • Dimension de la surface a risque d’explosion
  • Degrés de dégagement : Degré continu (Z.0) Premier degré (Z.1) Deuxième degré (Z.2).
  • Taux de dégagement.
  • Vitesse de dégagement.
  • Vitesse de dispersion (Ventilation, traitement de l’air).
  • Analyse du risque d’électricité statique (Etincelle, glissant, aigrette, cône, couronne).
  • Analyse des sources potentielles d’inflammation (Electrique, électrostatique, mécanique et foudre).
  • Equipement présent dans la zone (Electrique, mécanique, conduit de fluide…).

A l’issue de cette analyse :

  • Analyser les installations présentes en zones :
  1. Conduits électriques
  2. Réseau de terre (Valeur Ω)
  3. Matériels certifiés ou non
  4. Coupure d’urgence
  5. Système de câblage (Entrée de câble, Traversée d’emplacement dangereux, passage d’agents inflammables, Extrémités des conducteurs, marquage des câbles…)
  6. Risques domino entre zone à risque et zone non dangereuse

Les zones classées sont de 4 natures :

  • Zone 0 (Gaz-Vapeur-Brouillard) zone 20 (Poussières)
  • Zone 1 (Gaz-Vapeur-Brouillard) zone 21 (Poussières)
  • Zone 2 (Gaz-Vapeur-Brouillard) zone 22 (Poussières)
  • Hors zone à risque

    Liquide (Vapeur) :

    • LIE et LES
    • Point éclair
    • EMI
    • Température d’inflammation pour classe de température (T1 à T6)
    • Source de dégagement
    • Degrés de dégagement : Degré continu (Z.0) Premier degré (Z.1) Deuxième degré (Z.2)
    • Taux de dégagement
    • Vitesse de dégagement
    • Etendue de la zone
    • Vitesse de dispersion (Ventilation, traitement de l’air)
    • Point d’ébullition
    • Analyse du risque d’électricité statique (Etincelle, glissant, aigrette, cône, couronne, foudre)
    • Analyse des sources potentielles d’inflammation (Electrique, électrostatique et mécanique)
    • Equipement présent dans la zone (Electrique, mécanique, conduit de fluide…)
    • Pulvérulent :

      • LIE et LES
      • Granulométrie
      • EMI
      • Température d’inflammation (Couche et nuage) pour classe de température (T1 à T6)
      • Source de dégagement
      • Degrés de dégagement : Degré continu (Z.0) Premier degré (Z.1) Deuxième degré (Z.2)
      • Taux de dégagement
      • Vitesse de dégagement
      • Groupe de pulvérulent (IIIA, IIIB, IIIC)
      • Etendue de la zone
      • Vitesse de dispersion (Ventilation, traitement de l’air)
        • Analyse du risque d’électricité statique (Etincelle, glissant, aigrette, cône, couronne, foudre)
        • Analyse des sources potentielles d’inflammation (Electrique, électrostatique et mécanique)
        • Equipement présent dans la zone (Electrique, mécanique, conduit de fluide…)
        • A l’issue de cette première analyse :

          • Analyse des installations présentes en zones :
          1. Conduits électrique
          2. Réseau de terre (Valeur Ω)
          3. Matériels certifiés ou non
          4. Coupure d’urgence
          5. Système de câblage (Entrée de câble, Traversée d’emplacement dangereux, passage d’agent inflammable, Extrémités des conducteurs, marquage des câbles,
                     
        • Risques domino entre zone à risque et zone non dangereuse

 

Retour